Berserk : 10 œuvres étonnantes de fan art de Griffith qui sont plus belles que le manga

Griffith de Berserk est un antagoniste très redouté et ces œuvres étonnantes de fan art rendent hommage à son style et à son design.

Le manga Berserk est une expérience viscérale, remplie de gore intense et de brutalité à presque chaque tournant. C’est ce qui rend son principal antagoniste, Griffith, si efficace. On s’attendrait à ce qu’il soit un monstre froid et calculateur, quelqu’un qui pourrait faire naître la peur dans votre cœur. Bien qu’il puisse certainement le faire, il semble plus adapté à un boys band qu’à ce manga.

C’est un personnage au look tellement glamour qu’on ne s’attendrait jamais à ce qu’il soit aussi affreux. Il s’agit d’une grande subversion des tropes habituels des méchants et d’un excellent exemple qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture, car sous ce vernis se cache un homme dérangé qui fera tout pour atteindre son but.

10. L'océan sanglant

Ces yeux semblent pouvoir percer votre âme, des bleus aussi majestueux et vastes qu’un océan. Ils vous captivent par leur beauté, vous attirant par le sang qui tache leurs joues. L’iris rouge montre la fureur et la rage qui habitent Griffith, ne voyant dans les autres que des tremplins pour son ascension. C’est toute la base du personnage de Griffith, et Nanfe l’a compris et l’a réussi avec cette pièce. L’ondulation des cheveux est également incroyable.

9. Le chevalier

Il fut un temps où Griffith n’était pas consumé par ses propres objectifs, où il pouvait ressentir des choses au-delà de ses idéaux. Cette pièce de Michaelcty évoque certains de ces sentiments, le montrant comme un chevalier à l’allure plus royale, qui se bat avec un sens de l’honneur et de l’intégrité. Ce ne sont pas des mots que l’on utiliserait pour décrire l’homme qu’il est aujourd’hui. Comme sur de nombreuses photos de Griffith, la façon dont ses cheveux coulent est étonnante, leur donnant un aspect presque oreiller.

8. Des yeux de conviction

Ces yeux, on dirait qu’ils portent le poids du monde, ce qui est normal quand on sait ce qu’il s’efforce de créer. La façon dont Zeilyan les fait tourbillonner comme s’ils abritaient une galaxie est un travail fantastique.

Le reste est tout aussi étonnant, de la crinière luxueuse à l’éclat de son armure, l’image entière est une beauté à regarder. Les fleurs qui jonchent l’arrière-plan ne font qu’ajouter à l’image, montrant à quel point les autres peuvent facilement être captivés par son charme et son apparence.

7. Se battre pour un rêve

La façon dont Sakimichan a dessiné Griffith le fait ressembler au méchant d’un JRPG, un méchant qui croit que ses objectifs sont justes (un peu comme dans Berserk). L’angle de l’image donne l’impression que Griffith regarde de haut le héros déchu, prenant pitié de lui parce qu’il n’a pas atteint son but comme lui. On peut lire dans ses yeux une déception totale, comme s’il s’attendait à un combat bien plus difficile que celui qu’il a reçu.

6. Le faucon

Les symboles animaliers sont rarement aussi parfaits que le faucon l’est pour Griffith, un homme tellement déterminé à déployer ses ailes et à s’envoler vers les étoiles qu’il finit par renoncer à tout ce qui l’entoure. Mais cela ne s’arrête pas là, il s’agit d’un chasseur rusé, qui sait quand il faut plonger et attraper sa proie. Alempe incarne parfaitement cet aspect du personnage, le regard d’un homme qui sait qu’il est face à quelqu’un de mûr pour la cueillette.

5. Beauté

Il faut faire deux fois le tour de cette œuvre d’Onisuu pour s’assurer qu’il s’agit bien d’un homme, tant le dessin est efféminé. Cela témoigne du niveau de beauté de Griffith, qui transcende presque le genre, en attirant l’attention des deux côtés.

Comme d’habitude, les cheveux et les yeux sont très bien faits, mais c’est le visage qui attire l’attention ici, ainsi que la coloration utilisée. Les couleurs plus vives sont très accueillantes et chaleureuses, donnant l’impression qu’il rayonne.

4. Falcon Vs Black Knight

Si vous regardiez cette illustration de Jadiekins sans aucun contexte de la série, vous penseriez qu’il s’agit d’un héros combattant un grand et sombre ennemi. Mais vous ne sauriez pas qu’il s’agit d’une seule et même personne, enfermée dans une bataille où il n’y aura pas de vainqueur. Les deux sont très bien faits, Falcon of Light ayant l’air majestueux et héroïque, tandis que le Black Swordsman ressemble à une créature née de cauchemars, là pour plonger le monde dans la peur.

3. Suivez-moi

Il est rare que des œuvres d’art non numériques figurent sur ces listes, mais celle-ci, réalisée par Gtako, mérite de faire exception à la règle. On dirait qu’elle a été réalisée avec des crayons de couleur sur une feuille de papier, un art qui semble perdu de nos jours. L’ombrage est magnifique, l’arrière-plan entier est illuminé par des rayons de lumière, enveloppant Griffith d’une chaleur qu’il n’a plus. On peut le voir dans son expression, sans joie ni bonheur, mais avec des yeux d’acier qui voient son objectif à portée de main.

2. Destiné au combat

Ces deux-là sont destinés à s’entretuer à un moment ou à un autre, car ils ont tous deux des péchés à réparer, Griffith plus que Guts. Rivan145th les associe parfaitement comme s’il s’agissait de combattants dans un jeu vidéo, deux portraits qui se regardent avant d’essayer de se déchirer un membre après l’autre. On peut voir leurs personnalités dans leurs yeux, Griffith ayant un sens de la joie dans le sien tandis que Guts a une intention purement meurtrière dans le sien.

1. La bande du faucon

Cette image de la bande de faucons, réalisée par Fredrickruntu, frappe fort quand on connaît le sort qui leur est réservé, à l’exception de trois d’entre eux. Les voir non seulement ensemble, mais fiers et heureux d’être là, montre parfaitement à quel point Griffith est tombé et pourquoi il est un méchant si bien fait. Vous pouvez voir le niveau d’arrogance qui exsude de lui même, l’air de quelqu’un pleinement engagé dans ce qu’il s’apprête à faire. Le fait que Guts ait le dos tourné au groupe et que Casca ait une expression inquiète sur le visage est tout aussi parfait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *